Twitter et Linkedin : risques et opportunités pour les dirigeants !
02
MAR

Twitter et Linkedin : risques et opportunités pour les dirigeants !

Beaucoup de dirigeants ont eu du mal à passer le cap de la communication sur les réseaux sociaux. Pourtant, ils ont bien compris qu’il fallait prendre la vague des réseaux sociaux pour pouvoir être à la page et valoriser leur entreprise. Twitter et Linkedin présentent de nombreux avantages pour la communication mais attention à bien les gérer ! 

 

Pourquoi Twitter et Linkedin

La communication sur les réseaux sociaux est une opportunité pour les dirigeants de montrer leur influence, s’inspirer et inspirer les autres, montrer qu’ils suivent l’actualité, qu’ils se soucient des problématiques actuelles. C’est aussi un moyen de valoriser son entreprise et montrer les valeurs qu’elle dégage. Beaucoup de dirigeants sont présents sur les réseaux sociaux dans l’objectif de montrer l’exemple. En revanche, selon une étude réalisée par les agences Synomia et W, seulement 20% des dirigeants sont réellement actifs et 2 tiers seulement totalisent entre 10 et 50 posts en l’espace de 6 mois.

 

Les comptes « fakes », le point noir

Sur Twitter, les comptes fake font malheureusement partie du tableau. Des profils qui sont là uniquement pour vous faire perdre de la crédibilité, vous embêter sur certains sujets et surtout qui vous poussent à vous justifier. Alors comment gérer ce "fléau" et s'en protéger ? Tout d'abord, modérez vos abonnez, n'acceptez pas quelqu'un sans vous renseigner et regardez le profil de la personne qui vous demande à rejoindre votre réseau. Poussez en cas de doute la recherche sur Internet. De temps en temps il sera important de faire un tour d'horizon de vos abonnées et vous verrez que dans certains cas, la suppression de certains contacts sera nécessaire.

Linkedin, destiné à des échanges corporates, est moins touché par les comptes fakes. Le taux d’engagement est plus important et vous avez plus de chance d’atteindre une plus grande communauté.

À titre d'exemple, jettez un oeil aux comptes de Patrick Pouyané (PDG de Total), Emmanuel Faber (PDG de Danone) et Isabelle Kocher (ex-PDG d’Engie) ! Leurs comptes respectifs sont à l’image de notre description : pro mais parfois parasités par les comptes fakes ! 

 

Alors, quelle serait la meilleure attitude et démarche pour communiquer de façon efficace sur les réseaux sociaux ? Et bien, soyez organisé. Fixez-vous (avec votre équipe marketing ou votre agence de communication digitale) une ligne éditoriale que vous organiserez dans le temps. Pensez bien évidemment à suivre l'activité sur vos profils, à modérer, et à éviter de créer des pseudo-débats avec des comptes "fakes". Pour aller plus loin, n'hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de vous proposer un audit gratuit de votre e-réputation et de celle de votre entreprise. [ Contactez-nous ]