30
SEP

Le « trajet virtuel » de Teams contre la bulle du télétravail

Aujourd’hui, le télétravail est devenu une habitude pour un grand nombre de salariés. Plus de transports le matin et le soir, un trajet lit-bureau express… malgré ces nombreux avantages, la frontière entre vie privée et vie professionnelle est de plus en plus floue. Microsoft a donc travaillé sur la question pour proposer le virtual commute, ou trajet virtuel.

Le but de ce trajet virtuel n’est non pas de plonger l’utilisateur dans le brouhaha du métro et ses odeurs atypiques mais de créer un rappel quotidien en fin de journée pour marquer une transition entre la fin de sa journée de travail et le début de ses activités domestiques. Ce rappel, que l’on peut ajouter à son agenda, permettra de faire des listes de choses à faire, de suivre une séance de méditation, de lire, d’écouter de la musique : activités communes pendant le trajet domicile-travail/travail-domicile. 

Beaucoup pensent que le télétravail est une bénédiction pour organiser sa vie de famille mais aussi gagner du temps. Cependant, sans distinction travail-maison, le risque de burn-out est plus élevé. Microsoft en a fait l’expérience après avoir observé une hausse importante de burn-out depuis le début de la pandémie de Covid-19. Recréer ce laps de temps serait aussi utile aux entreprises : le trajet quotidien permet d’augmenter la productivité des personnes car elles s’offrent un moment de réflexion et de détente personnelle, sans parfois même s’en rendre compte.

Cette nouvelle fonctionnalité bientôt présente sur Teams permettra donc d’accorder à  nouveau à ses utilisateurs une pause entre le travail et le domicile, moment souvent vu comme « obligé » plutôt qu’agréable mais véritablement utile pour l’esprit et la santé mentale. Affaire à suivre…